test-de-paternite-0

Comment faire un test de paternité ?

Le test de paternité est souvent un examen controversé, voire tabou dans certains pays. Cependant, il arrive qu’il soit nécessaire dans une procédure judiciaire liée à la filiation, par exemple dans le cadre d’un partage d’héritage ou d’une succession. Dans tous les cas, il est illégal de pratiquer un test ADN sans l’accord d’un juge du tribunal. Voici tout ce qu’il faut savoir pour effectuer ce test de paternité.

Le déroulement d’un test de paternité

On a souvent recours au test de paternité pour établir le lien existant entre un présumé père et son enfant. Il existe différentes méthodes pour faire le test, mais le plus courant est la comparaison d’ADN. Si les ADN des individus concernés correspondent, on conclut à 99 % la probabilité de la paternité. Inversement, si les ADN ne correspondent pas, cela veut dire que le présumé père n’est définitivement pas le père de l’enfant. Le test d’ADN se fait par un échantillon de salive ou de cheveu.

Il y a aussi la comparaison des sangs. Si le groupe sanguin du présumé père et celui de l’enfant correspondent, la probabilité que ce soit le père biologique est de 99 % et vice versa.

Quand et dans quel cas faire un test de paternité ?

Selon la loi, le test de paternité en France se fait uniquement dans le cadre d’une procédure judiciaire pour établir un lien de filiation. Seuls ceux qui ont obtenu l’accord d’un juge du tribunal de grande instance peuvent effectuer le test. Les centres pour réaliser le test devront être agréés et les deux parties concernées doivent être consentantes. Un refus non justifié de procéder au test peut être interprété comme un aveu de paternité par un juge compétent. Notons que le test de paternité peut être effectué même durant une grossesse. Dans ce cas, il se fait par un prélèvement sanguin de la mère. Son sang contient en effet l’ADN fœtal. On peut aussi avoir recours à d’autres méthodes comme le prélèvement de villosité par le col de l’utérus ou amniocentèse, mais celui-ci est plus risqué.

Previous Post
Education Famille

Occuper les enfants à la maison

Next Post
Famille

Pour que vos liens conjugaux soient forts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *