nourrir

Tout sur la façon de nourrir bébé

Il ne reste plus que quelques semaines avant la naissance de bébé. Outre la préparation de la chambre et des effets de bébé, vous devez aussi penser au mode d’alimentation de bébé. Comptez-vous allaiter bébé ? Préférez-vous le nourrir au biberon uniquement ? Si vous êtes indécise, les informations suivantes peuvent vous aider à prendre une décision.

Nourrir au sein ou au biberon ?

Les professionnels de la santé recommandent aux mamans d’allaiter bébé pendant les 6 premiers mois de sa venue au monde. Si possible, la mère peut continuer d’allaiter pendant au moins les 12 mois de bébé, et ce même après l’introduction des légumes, des fruits et de viandes.

La décision d’allaiter ou de nourrir son bébé au biberon revient à la mère. Si elle est à l’aise avec l’allaitement, c’est très bien. Dans le cas contraire, elle peut opter pour le biberon. Dans certains cas, l’allaitement n’est tout simplement pas recommandé pour des raisons de santé de la mère ou du bébé par exemple. Certains enfants atteints de paralysie cérébrale ne peuvent par exemple à téter. Dans tous les cas, il est essentiel d’en parler avec le pédiatre.

Sachez que les besoins nutritionnels et émotionnels de votre bébé seront toujours satisfaits, que vous choisissiez de l’allaiter ou de le nourrir avec du lait en poudre.

Pourquoi est-il recommandé d’allaiter son bébé ?

Allaiter votre nouveau-né présente de nombreux avantages. En effet, le lait maternel est l’aliment parfait pour le système digestif d’un bébé. Il contient les nutriments dont un nouveau-né a besoin et tous ses composants (lactose, protéines et lipides) sont faciles à digérer.

De plus, le lait maternel contient des anticorps qui aident à protéger bébé de nombreuses maladies infectieuses, notamment la diarrhée et les infections respiratoires. Des études suggèrent que les bébés allaités sont moins susceptibles de développer des problèmes de santé tels que le diabète, l’asthme, les allergies, un taux de cholestérol élevé, etc. L’allaitement maternel peut également réduire les chances qu’un enfant soit en surpoids ou devienne obèse.

L’allaitement est également idéal pour les mamans. Il brûle des calories. Les mères qui allaitent se remettent ainsi en forme plus rapidement. L’allaitement maternel peut également protéger la mère du cancer du sein et du cancer de l’ovaire.

En quoi le biberon est-il préférable ?

Certaines mamans doivent retourner travailler après le congé de maternité ou se séparer de leur bébé de temps en temps pour diverses raisons. Dans ce cas, elles peuvent opter pour du lait maternisé. Si la mère veut quand même allaiter, mais qu’elle doit aller au bureau sans bébé, elle peut utiliser un tire-lait pour recueillir le lait maternel et le mettre dans les biberons.

L’allaitement nécessite un grand engagement de la part d’une mère. En effet, comme le lait maternel est facilement digéré, les bébés allaités ont tendance à manger plus souvent que les bébés nourris au lait maternisé. Cela signifie que la maman doit nourrir aussi souvent son bébé, même pendant la nuit. Cela peut parfois être fatigant. Si la maman est trop fatiguée pour allaiter, elle peut nourrir bébé avec du lait maternisé. C’est notamment le cas des mères qui ont subi une chimiothérapie. Les mères infectées par le virus de l’immunodéficience humaine ne devraient pas aussi allaiter. Elles doivent de ce fait nourrir bébé avec du lait maternisé. Avant la naissance de bébé, elles doivent penser à acheter auprès d’une boutique spécialisée dans l’équipement pour bébé 6 biberons.

Si vous souffrez d’un problème de santé ou prenez régulièrement des médicaments, si vous ou votre bébé tombez malades, demandez à votre médecin si l’allaitement est toujours possible.

À quelle fréquence les nouveau-nés doivent-ils être nourris ?

Un nouveau-né a des besoins spécifiques. Au cours de ses premières semaines de vie, vous devez l’allaiter environ 8 à 12 fois par jour. Au début, les mères doivent allaiter pendant 10 à 15 minutes sur chaque sein, puis ajuster la durée si nécessaire. Quoiqu’il en soit, l’allaitement doit être à la demande (lorsque votre bébé a faim), généralement toutes les 1 à 3 heures. À mesure que bébés grandissent, ils demandent moins souvent du lait.

Les nouveau-nés nourris au lait maternisé ont en revanche besoin de leur biberon tous les 2 à 4 heures. Mais il ne faut pas dépasser ce délai.

Comment reconnaître si un bébé a faim ?

Ces signes vous permettront de savoir qu’il est temps de donner son lait à votre bébé :
– il ne cesse de bouger sa tête d’un côté à l’autre
– il n’arrête pas d’ouvrir sa bouche et tire la langue
– il ramène ses mains et ses poings dans sa bouche
– il plisse ses lèvres comme pour sucer
– il pleure

Il n’est pas nécessaire d’établir un horaire d’allaitement. Vous et votre bébé finirez par établir votre routine. Les bébés sauront vous le communiquer quand ils ont faim et quand ils en ont assez. Surveillez tout simplement les signes indiquant que votre bébé est rassasié (ralentir, cracher le biberon ou se détacher du sein, fermer la bouche, se détourner du sein ou du biberon).

Previous Post
Famille

Comment apprendre à vos enfants l’existence de son nouveau beau-parent ?

Next Post
Famille Nourrisson

Bien peindre la chambre de bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *