Guide de l’alimentation de bébé avant 6 mois

De la naissance à 6 mois, bébé se nourrit uniquement au sein ou au biberon. Toutefois, il est possible d’adopter une alimentation de transition dès 4 mois. L’allaitement maternel est sans doute la meilleure alimentation de bébé avant cet âge. Toutefois, lorsque maman doit retourner au travail, il faut se remettre au biberon. Il est alors question de bien choisir le lait infantile pour son enfant et de suivre les règles d’or de la préparation du biberon pour la santé du bébé.

Les bienfaits de l’allaitement maternel

L’allaitement maternel reste le plus adapté aux besoins de l’enfant. Pourtant en France, seule une mère sur deux nourrit son bébé au sein. Fabriqué par l’organisme, le lait maternel contient tous les éléments dont bébé a besoin pour grandir comme des vitamines, des glucides, des lipides et des oligo-éléments. En outre, il contient tous les anticorps pour renforcer le système immunitaire du nourrisson. Les laits infantiles contiennent certes les nutriments essentiels pour bébé. Toutefois, le besoin de celui-ci évolue au fil des semaines. Or, les laits infantiles sont divisés uniquement en trois âges : le lait premier âge, le lait deuxième âge et le lait de croissance. Le lait maternel par contre évolue naturellement en fonction des besoins de bébé. Sa composition change également au fil des semaines. D’ailleurs, elle change même au cours d’une tétée pour être plus riche en eau au début afin d’assurer une meilleure hydratation du nourrisson, devient plus riche en glucides pour apporter plus d’énergie et est plus riche en protéines et en lipides à la fin pour assurer la croissance du bébé. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas interrompre une tétée. Enfin, le lait maternel est mieux assimilé par bébé.

Quel lait infantile choisir ?

Quand vient le moment pour la mère de reprendre le travail, il faut penser à remplacer les tétées de la journée en biberon. Mais, quel lait infantile choisir parmi plus d’une centaine de laits proposés sur le marché ?
Les laits infantiles issus du lait de vache. Celui-ci a subi de nombreuses transformations pour répondre au mieux aux besoins du bébé. Il faut réduire le teneur de protéines qui est à 35g/l dans le lait de vache (alors que le lait maternel n’en contient que 10g/l). Ensuite, il faut retirer les graisses animales du lait de vache pour les remplacer par des graisses végétales. Ces dernières contiennent davantage d’acides gras essentiels. Il faut limiter le teneur en sodium et augmenter les sels minéraux, les oligo-éléments et les vitamines. Certaines marques ajoutent même des probiotiques et des omégas 3 et 6 pour rapprocher le lait infantile au lait maternel.
Outre le lait infantile classique, il existe des laits spécifiques comme le lait AR ou antirégurgitation, plus riche en amidon ou en farine de caroube.
Il y a également les laits dits de confort, légèrement plus épaissis, recommandés pour les nouveau-nés qui régurgitent très souvent.
Puis, il y a le lait HA ou hypoallergénique est recommandé lorsque l’un des deux parents a un terrain allergique.
Enfin, il y a le lait bio issu de lait de vaches élevées selon des règles de l’agriculture biologique labellisées. On y ajoute ensuite des huiles végétales.

Règles d’or pour bien préparer le biberon

Pour éviter tous risques de contamination, il faut préparer le biberon au dernier moment, juste avant de lui donner. Il n’est jamais recommandé de préparer le biberon à l’avance à condition de le conserver à une température égale ou inférieure à 4°C pendant pas plus de 10 heures. On le sait tous, un biberon ne se donne pas froid. Il faut le réchauffer au bain-marie. Mais, cette technique est fastidieuse surtout quand le temps presse, quand bébé est impatient ou quand il réclame son biberon en pleine nuit. Heureusement, vous pouvez utiliser une solution plus pratique et rapide comme le chauffe-biberon proposé sur https://www.chauffe-biberon.net/. Vous atteignez la température idéale au bout de quelques secondes seulement. Le lait reste chaud jusqu’à 20 minutes, le temps que bébé termine son biberon. D’ailleurs, avec un chauffe-biberon, ce n’est pas la peine de contrôler la température du lait comme avec le bain-marie. Cet appareil s’arrête automatiquement lorsque la température du lait avoisine les 35-37°C. Lorsque bébé a plus de 4 mois, vous pouvez ajouter dans la préparation de la farine infantile. Progressivement, vous pouvez ajouter du bouillon de cuisson, de la purée faite maison et du petit pot, à condition de bien mélanger le tout pour qu’il soit homogène.

Previous Post
etablissment pour les handicapes
Education

Des établissements spécialisés pour les enfants avec un handicap

Next Post
se faire respecter par ses enfats
Education

Comment se faire respecter par ses enfants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *