se faire respecter par ses enfats

Comment se faire respecter par ses enfants ?

Dans certaines familles, les crises et les pleurs ornent le quotidien des parents. Ils n’arrivent pas à imposer leur autorité et à se faire respecter par les enfants. Mettre des limites à ses petits est pourtant une des bases essentielles de l’éducation. De là dépend leur stabilité à la fois émotionnelle et physique, mais aussi leur bon développement.
Au fil des années, les experts ont su établir les basses clefs pour se faire mieux respecter par ses enfants. En voici quelques-uns.

Tout est dans la communication

Le principal problème des parents est qu’ils ne savent pas en général communiquer avec leurs enfants. Il ne suffit pas de crier pour se faire entendre ou de dire pour se faire obéir. Vous devez cerner les bases d’une bonne communication, à savoir notamment : se tenir à une bonne distance, tenir le regard de l’autre, mais aussi et surtout avoir un ton ferme, mais ne pas crier
Vous ne devez pas répéter les choses. Une fois c’est amplement suffisant quand vous avez le bon ton pour vous faire entendre. Et sachez que plus vous monter dans les décibels, moins vous vous ferez respecter. Les enfants cherchent souvent à attirer l’attention dans leur crise.

Appliquer soi-même ses propres règles

Vous aurez bien évidemment de mal à vous faire respecter si vous appliquez vous-même vos règles. C’est un fait ! Comment voulez-vous que les enfants se brossent les dents alors que celui qui le leur demande passe son tour à chaque fois ? Et c’est valable dans toutes les règles de la maison. Vous êtes le meilleur exemple pour vos enfants.
Des recherches ont prouvé que les enfants vivant dans un environnement de conflit et de violence ont tendance à l’être également dans la société. Cela peut commencer dans la cour de récréation et continuer à l’âge adulte, jusqu’à devenir lui-même la source des conflits dans sa future famille.

Comment gérer les punitions ?

Les punitions ? Ce sont en effet de bon moyen pour se faire respecter. Mais attention, il ne s’agit pas de punir pour faire du mal aux enfants ni pour qu’ils ne recommencent simplement plus le geste en question. Le but est de permettre à l’enfant de se rendre compte de la gravité de ses actes. Et en ce sens, vous devez prendre le temps de lui expliquer calmement les raisons de la punition et vos sentiments. Ainsi, vous aurez moins de risque que la chose se reproduise.
La gravité des punitions varie selon celle de l’acte. Mais sachez que de nos jours, la loi interdit même aux parents de faire des violences physiques sur les enfants. Préférez plutôt les privations, les coins, ou l’isolement.

 
Next Post
Appareils high-tech pour enfants
Education Famille

Appareils high-tech : à quel âge devrait-on en avoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *