aleitement

Opter pour l’allaitement maternel exclusif

Pour un certain nombre de raisons, bon nombre de mères n’allaitent pas leurs bébés. Allaiter son bébé est pourtant un geste naturel qui profite pleinement au bébé mais aussi à la maman. Les inquiétudes et appréhensions seront donc vite balayées si on se soucie, en priorité au bien être de son bébé.

Qu’est ce que l’allaitement maternel exclusif

L’allaitement maternel exclusif consiste en l’allaitement de son bébé, avec juste son lait et rien que son lait, dès la naissance (dans la première heure) et ce, jusqu’au sixième mois. Cette méthode d’allaitement est recommandée par l’UNICEF et l’OMS pour ces multiples bienfaits tant pour la mère que pour le bébé. Aucun autre aliment, ni même de l’eau n’est donné au bébé lorsqu’on opte pour l’allaitement exclusif.

 

 

Les bienfaits de l’allaitement exclusif

L’allaitement exclusif est bénéfique à tout point de vue. Le lait maternel est en premier lieu l’aliment qui convient le plus au bébé. Durant les 6 premiers mois, il est suffisant et couvre les besoins du nourrisson si tant est que l’allaitement est régulier et fréquent. En effet, plus bébé tête, plus il favorise la montée de lait. L’allaitement exclusif est également bénéfique à la santé du nourrisson. Entre autres bienfaits sur la santé, les bébés nourris au sein sont en effet, moins vulnérables et trouvent leur système immunitaire renforcé, grâce aux anticorps de la mère et permet de prévenir des maladies infectieuses et chroniques.
La mère allaitante tire également de l’allaitement exclusif. Il prévient des cancers de l’ovaire et des seins et est une méthode pour espacer les naissances.
Cette méthode renforce en outre la relation (fusionnelle) mère-bébé et prépare d’ores et déjà la socialisation du bébé. L’économie est aussi un avantage non négligeable. En effet, on n’aura plus à acheter du lait artificiel, bébé est moins sujet à des maladies…

Se débarrasser des obstacles

Lorsqu’on est courant des bienfaits qu’apporte l’allaitement maternel exclusif, on ne peut qu’adopter cette méthode. On peut donc déjà se débarrasser des « faux » obstacles qui se résument souvent à des peurs et des inquiétudes : peur que le lait ne soit pas suffisant, peur que bébé ne supporte pas ou soit allergique, que la maman gagne du poids, que les seins soient abîmés, qu’allaiter serait mal vu, qu’il est impossible d’allaiter quand on travaille…

Previous Post
religion
Education

Eduquer son enfant à la religion

Next Post
famille hereux
Famille Non classé

Une vie de famille heureuse : est-ce difficile à avoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *